Dès les premières heures après avoir arrêté de fumer, les organes retrouvent peu à peu leurs fonctions optimales. Voici ce qu’il se passe dans notre organisme lorsque nous laissons tomber la cigarette.

Les bénéfices de l’arrêt du tabac surviennent très rapidement après avoir écrasé la dernière cigarette, quelle que soit la quantité de tabac consommée. Comme l’informe Tabac info service.

Il suffit de vingt minutes après la dernière cigarette pour que la pression sanguine et les pulsations du cœur redeviennent normales.

8 heures plus tard, la quantité de monoxyde de carbone dans le sang diminue de moitié et l’oxygénation des cellules se régularise.

24 heures après, le risque d’infarctus diminue, et les poumons commencent à éliminer le mucus et les résidus de fumée. Le corps ne contient donc plus de nicotine.

48 heures après votre dernière cigarette, vous retrouvez le goût et l'odorat. En effet, l'odeur et le goût de la cigarette ne masquent plus ceux des aliments. Votre bouche est moins sèche et au passage, votre capital dentaire s'améliore. Vos dents retrouvent leur blancheur naturelle et vous avez meilleure haleine. Après les insomnies de la période de sevrage, vous dormez mieux car votre cœur est plus reposé.

Au bout de deux jours, le goût et l’odorat s’améliorent, et les terminaisons gustatives commencent à repousser. Les cils des bronches repoussent.

Deux à trois semaines après la cigarette, la toux et la fatigue diminuent, on récupère du souffle et on marche plus facilement.

Un à neuf mois après, on est moins essoufflé.

Dès le premier mois, vous avez meilleure mine. La nicotine bloque la production de collagène de la peau. Résultat : la peau vieillit prématurément. A l'arrêt, votre peau retrouve toute son élasticité, et vos rides sont réduites. Les poumons fonctionnent normalement : vous toussez moins et vous respirez mieux.

1 an après, le bon cholestérol remonte dans le sang. Lorsque vous fumez, la nicotine et le monoxyde de carbone se propagent dans le sang. Conséquence : la paroi sanguine se détériore. C'est-à-dire que l'intérieur des vaisseaux devient rêche. Cela entraîne une mauvaise circulation du sang et un vieillissement prématuré des artères. Dès que vous arrêtez la cigarette, vous améliorez votre circulation sanguine.

Cinq ans après avoir arrêter de fumer, le risque du cancer du poumon diminue presque de moitié.

10 à 15 ans après, l’espérance de vie redevient identique à celle des personnes qui n’ont jamais fumé.

 

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now